Cliquez ici pour consulter notre politique COVID-19
Besoin d'aide?
450-359-0990 (Saint-Luc)
450-346-6020 (Vieux-Iberville)
Service 24 / 7
Accueil À propos L’expérience LeSieur Responsabilité sociale Nos services Préarrangements funéraires Nos complexes Avis de décès Blogue FAQ Contact
Prendre rendez-vous LeSieur et frère - 450-359-0990
Claude LeSieur - 450-346-6020

Pensons à ceux qui restent…

par Alain Paradis
le 29 novembre 2022



Quand on parle de funérailles, la compassion pour ceux qui vivent le départ de l’être aimé s’installe rapidement dans les conversations. Nos conseillers se doivent d’être bienveillants tout au long des étapes et ce, en débutant par la rencontre des proches suite au décès. S’ensuivra, le jour de l’événement, où les émotions seront au comble mais aussi où les contacts humains, lors des visites chez Ledoux, permettront à la famille de profiter de l’énergie dégagée par la famille élargie, les amis et les connaissances de la famille et de la personne décédée. Mais après? Après? La vie reprend son cours, du moins, pour la majorité des proches. Toutefois, certains d’entre eux auront peut-être de la difficulté à apprivoiser l’absence laissée par le défunt. Surtout, après s’être activement impliqués dans l’organisation des funérailles et, par la suite, commencer à s’occuper de la succession du défunt. Le tourbillon généré par toutes ces activités est salutaire pour un temps. Ça occupe l’esprit, ça les aide. La santé mentale d’un proche est aussi importante Nous nous rendons souvent compte qu’un proche de l’être cher disparu peine à reprendre goût à la vie. Il se replie sur lui-même, vit une grande détresse. C’est là que la thérapie du deuil peut-être salutaire. C’est pourquoi, chez Ledoux, nous offrons deux heures de thérapie privée pour un proche du défunt. Notre thérapeute en relation d’aide (TRA), Marie-Pascale Fontaine, cumule une longue expérience en la matière. Elle interviendra au moment où un membre de la famille sera désigné comme bénéficiaire de la thérapie. Souvent, cette thérapie sera pressentie après plusieurs semaines, voire mois, après le décès.

Retour au blogue